Evénement

Le dojo n'etant pas disponible en raison du téléthon, ( du vendredi 07/12 au lundi 10/12) nous ne pouvons assuré les cours du vendredi 07/12
Merci de votre comprehension

actualité

CALENDRIER COMPETITION

activitée

stage herve Delage

Karaté & disciplines associées de Bétheny

Adresse:
Dojo Complexe Claudius Caillot
21 Allée des Pâquerettes
51450 Bétheny

Horaires

Inscription tout au long de la saison.

il n’y a pas d’âge pour commencer, venez nous rejoindre!

Activités / Horaires

Lundi

10h30 à 11h30 karaté bien-être

Mercredi

 19h30 à 21h00 karaté shotokan Adultes / Ados

Jeudi

18h30 à 19h30 karaté shotokan enfants
18h30 à 19h00 Baby-karaté shotokan
19h30 à 21h00 Adultes/Ados
*

Vendredi

18h30 à 19h00 baby karaté
19h15 à 20h15 TKB Body karaté

Samedi

14h00 à 15h00 karaté shotokan Bien-être
15h00 à 17h00 karaté shotokan confirmé /Préparation grade

Dimanche 

8h30 à 10h00 karaté shotokan confirmé
14h00 à 17h00 Cours de perfectionnement 

© 2017

tarifs

Adhésion association: 15€ (une par famille)
Karaté adulte: 105€
Karaté enfant/ado: 90€

photo Body training

Nous Contacter

Adresse mail:

karate.betheny@gmail.com
facebook
karaté de béthény
https://www.facebook.com/karatedebetheny/

Adresse:

allée Frédéric Mistral
51450 Betheny
tel
0611604805
0621572694

L'équipe

Fonction: instructeur

Blavier Patrice
Grade: 5 ème dan

Fonction: presidente instructeur

Varlet Anne Marie
Grade: 2 eme dan

Fonction: instructeur

Miguel
Grade: 4 eme dan

Nos Partenaires

video

photo

pratique du karaté

Le Karaté est un sport accessible à tous. L’ensemble des cours proposés par les enseignants diplômés de la FFKDA peuvent être suivis en toute sécurité par n’importe quel pratiquant, du débutant au pratiquant chevronné.
Les bénéfices physiques du karaté:
Le karaté fait  travailler toutes les parties du corps : les membres inférieurs et supérieurs, pour porter les coups et se déplacer, mais aussi le ventre. Les abdos sont en effet sollicités lors de l’échauffement et lorsqu’on donne coups de poing et de pied. C’est donc le corps dans son ensemble qui est sollicité et se muscle.
la dépense énergétique peut être importante (entre 330 et 650 kcal pour une séance d’une heure, en fonction de l’intensité de l’entraînement).
C’est donc l’activité physique idéale pour celles ou ceux qui cherchent à s’affiner ou ce muscler. D’autant qu’on travaille énormément les postures, ce qui permet une musculation en profondeur .
On gagne aussi en souplesse. De nombreux exercices et positions relèvent du stretching
.

Les bienfaits du Karaté pour les enfants

La pratique du Karaté doit être considérée comme une source d’épanouissement pour l’enfant. Différents axes de travail sont à privilégiés pour contribuer à atteindre les objectifs de développement psychomoteur, de confiance en soi, l’apprentissage du respect des règle de vie en communauté.

Favoriser le développement psychomoteur
Sur le plan physique et physiologique, la pratique du Karaté permet de développer la souplesse, le renforcement musculaire et l’équilibre pour ne citer que les principaux. Sur le plan psychomoteur, qui concerne à la fois les aspects physiques et psychologiques.
La coordination générale
L’enfant la développera dans l’apprentissage des techniques, des déplacements, des enchaînements de différentes conduites spécifiques.
La mémoire « intellectuelle »
Elle sera favorisée le déroulement des katas qu’il faut connaître pour bien les exécuter, mais aussi la mémoire « motrice », celle des sensations dites « kinesthésiques » qui permet l’automatisation des gestes.

notre pratique

Notre pratique
« Shin, Gi, Taï – l'esprit, le corps, la technique »
Dans notre Dōjō, l'enseignement et la pratique du Karaté Dō Shōtōkan s'articulent autour d'une approche classique de cette discipline martiale.
Classique, au sens où vous n'y trouvez pas non plus du karaté « traditionaliste », c'est- à- dire une forme de pratique qui viserait, en les singeant, à être plus « japonais que les japonais » eux- mêmes, ou bien, pire encore, une pratique à visée exclusive, voire sectaire...
Dans notre Dōjō, à l'instar de la « Bunbu ryu – l'école du guerrier et de l'érudit », chère aux penseurs et fondateurs des pratiques martiales extrême- orientales, vous trouverez, en revanche, une pratique traditionnelle dont les trois piliers sont :
Shin : notre pratique du « Karaté Dō – la voie de la main vide » se veut une éducation de l'esprit dans une perspective humaniste, qui – tout en recherchant dans le passé, pour mieux comprendre le présent, redécouvre toute l'actualité de ce passé – permet à chacun / chacune de se développer sur le plan personnel et de faire de lui / d'elle quelqu'un de meilleur, selon le principe « ikkyo isshin – un cœur, un esprit ».
Gi : dans le même temps, notre pratique du Karaté Dō intègre, dans le respect le plus scrupuleux des savoirs anciens transmis par les arts martiaux, les apports des nombreuses sciences modernes (biomécanique, neurosciences & psychologie, préparation physique scientifique, pédagogie, sociologie, etc....), sans néanmoins oublier ce que nous enseigne Rabelais : « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ». Ainsi lorsqu’une science moderne est convoquée au service de notre pratique, avons- nous fait en sorte d'apprendre à la connaître, parfois de tenter de la maîtriser, pour ne pas en devenir finalement son esclave et ainsi dévoyer notre pratique.
Taï : notre pratique du Karaté Dō se veut aussi une éducation physique et sportive, école de formation exigeante pour le corps – par le biais de l’entraînement et de l'apprentissage de techniques, de tactiques et de stratégies pouvant servir aussi à la self défense ou au combat– ;
Nous ne sommes, cependant, pas non plus paranoïaques et nous pensons fermement que le combat que l'on gagne est d'abord celui que l'on ne livre pas ! Qu'en conséquence, il vaut mieux fuir que de se battre ; mais, comme César le préconisait – tout autant que Sun Tzu – , pour préserver la paix, il faut savoir préparer la guerre... Aussi, à l'entraînement, nous préparons- nous pour cette éventualité, avec l'objectif suivant : tenter d'être le mieux armé possible pour pouvoir aborder ces délicates situations de conflit... sans néanmoins oublier que nous ne sommes, ni ne seront jamais invincibles, ni encore moins immortels !
Pour nous, le Karaté Dō n'est pas et ne sera jamais une simple pratique sportive : le Karaté Dō ne peut, ni ne doit être réduit à une simple « escrime des poings et des pieds ». De la sorte, la pratique du Karaté Dō dans notre Dōjō ne se résumera certainement pas à un simple sport de compétition, dans lequel le but ultime serait d'obtenir des médailles ou d'engranger temporairement les lauriers de la notoriété, pour finalement, « en fin de carrière », cesser sa pratique, comme dans de nombreuses autres disciplines.
Et c'est précisément en cela que nous n'oublions pas le « Dō – la voie » du Karaté Dō : en effet, ce terme signifie que la pratique du Karaté Dō est avant tout une initiation, c'est- à- dire, une voie, un chemin que le pratiquant sincère, le « Budoka – le pratiquant de la voie du guerrier » emprunte et suit tout au long de sa vie pour tenter de devenir quelqu'un de meilleur, aussi bien sur le plan physique que sur le plan spirituel.